Qui s’occupe du congé maternité?

Congé maternité : quelles démarches effectuer ? Avant la fin de sa 14ème semaine de grossesse, une salariée enceinte doit déclarer sa grossesse à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ainsi qu’à la caisse d’allocations familiales (CAF) dont elle dépend.

Comment déclarer congé maternité à la CPAM ?

Votre médecin ou votre sage-femme peuvent effectuer la déclaration de grossesse en ligne. Elle est alors transmise automatiquement à votre caisse d’Assurance Maladie et à votre caisse d’allocations familiales (CAF). Pour cela, pensez à vous munir de votre carte Vitale et à leur en parler.

Comment connaître les dates de son congé maternité ?

La durée légale des congés maternités en France

La durée minimum du congé de maternité est fixée à 16 semaines : 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement (il s’agit du congé prénatal) et 10 semaines après l’accouchement (il s’agit du congé postnatal).

Où envoyer déclaration de grossesse CPAM ?

Pour déclarer votre grossesse, complétez les informations vous concernant et adressez : le volet rose à votre caisse d’Assurance Maladie ; les deux volets bleus à votre caisse d’allocations familiales (Caf).

Où trouver date congé maternité sur ameli ?

vous pouvez trouver les dates de votre congé maternité sur un courrier que la CPAM vous a envoyé à votre 7 ème mois de grossesse ou apparaît des dessins de femmes enceintes avec les dates des examens obligatoires, et tout en bas du courrier vous trouverez les dates. Voir sur votre compte AMELI dans ma messagerie.

C\'EST INTÉRESSANT:  Question: Comment faire baisser la fièvre bébé?

Qui décide de la date du congé maternité ?

Si vous êtes salariée, au début de votre congé maternité, votre employeur devra remplir une attestation indiquant la date de votre dernier jour de travail. Vous devrez alors l’envoyer à votre caisse d’assurance-maladie en l’accompagnant de vos trois derniers bulletins de salaire.

Quel motif pour prolonger congé maternité ?

La prolongation du congé maternité en raison de l’état de santé de la mère. Un congé pathologique postnatal de 4 semaines maximum peut être prescrit par un médecin à la nouvelle mère, en cas de pathologie résultant de l’accouchement (article L 1225-21 du Code du travail).

Merveilleux enfants